Pléneuf-Val-André Une chocolaterie pour Le recommandé

Dans la zone d'activité du Poirier, les époux Pommereul, propriétaires du salon de thé Le recommandé, au Val-André, construisent un nouveau laboratoire.

03/05/2017 à 09:59 par agnes.esteves-dasilva

SAINT-ALBAN. Hugues Pommereul vient de suivre une réunion de chantier au Poirier, là où ses futurs chocolaterie et laboratoire se trouveront bientôt. -
SAINT-ALBAN. Hugues Pommereul vient de suivre une réunion de chantier au Poirier, là où ses futurs chocolaterie et laboratoire se trouveront bientôt. -

Rien que le nom a de quoi faire saliver. Sur le panneau du permis de construire posé devant les grilles qui délimitent le terrain, le mot chocolaterie est écrit en gros. Comme si celui qui a tenu le stylo en rêvait déjà. Mais celui qui ne rêve plus, aujourd’hui, c’est Hugues Pommereul, créateur et propriétaire du salon de thé qui verra bientôt s’édifier son nouveau bâtiment.

Pas de vente ici

« Nous produisons tout sur place aujourd’hui, au Val-André, mais notre activité se développe et le laboratoire devient trop petit », explique Hugues Pommereul. C’est donc bien un nouvel atelier de fabrication qui se tiendra dans quelques mois au Poirier, « Et pas du tout un espace de vente comme on a pu l’entendre. Le recommandé reste au Val-André mais nous avions seulement besoin de plus d’espace pour travailler dans de meilleures conditions. Surtout au moment des pics que sont certains week-ends et les vacances scolaires. On a besoin d’avoir plus de stockage pour répondre à la demande. »

Produtis de voyage

Plus de gâteaux pour le Pléneuvien qui n’a pas envie de voir ses clients lui échapper par manque de production. « Aujourd’hui, on ne peut plus faire de macarons car on n’a pas assez de place ! Nous voulions donc un atelier pour pouvoir continuer notre activité avec de nouveaux produits. On va développer une gamme autour du chocolat mais aussi une gamme de gâteaux secs. »

Ces produits, dits de voyage, sont souvent achetés par les clients pour offrir ou pour se faire un petit souvenir dans la valise. « Il y a vraiment une forte demande de ces produits cadeaux chez nous et on a parfois du mal à y répondre. On doit faire avec une activité très fluctuante. D’un hiver tranquille avec quelques clients en semaine à un gros week-end où on vend près de 500 gâteaux ! »

Toute la production sera transférée au Recommandé par liaison froide, le choix du Poirier s’étant imposé par sa proximité, dans une zone facile d’accès et avec la possibilité de construire de plain-pied.

Outil de développement potentiel, ce nouvel atelier est avant tout une création pour « stabiliser l’activité. » Si Hugues Pommereul n’exclut pas de distribuer ses produits plus largement qu’aujourd’hui par différents canaux, il n’envisage pas, pour l’instant, d’autres lieux de vente autour du Val-André.

Agnès Esteves Da Silva

22370 Pléneuf-Val-André

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Actu.fr

Incendie dans un internat à Rennes



Votre journal cette semaine

Lamballe - Mardi 23 mai 2017

Cotes
Mar
23 / 05
26°/11°
vent 10km/h humidité 29%
Mer24°-8°
Jeu21°-10°
Ven24°-10°
Sam26°-12°

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Votre opinion

Avec la Fnac, irez-vous plus à Saint-Brieuc?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne