Erquy Loïc Cauret rassure. "Pas de bouleversement total avec Lamballe Terre et Mer"

Loïc Cauret, président de Lamballe Terre & mer, est venu à Erquy expliquer le fonctionnement de la nouvelle communauté de commune et... rassurer.

14/02/2017 à 17:56 par Administrateur

ERQUY. Loïc Cauret et Pierre Pelan. -
ERQUY. Loïc Cauret et Pierre Pelan. -

Invité par Pierre Pelan, responsable de l’association Le Nouvel essor d’Erquy, l’élu a répondu aux interrogations des Réginéens, parfois inquiets à l’idée de faire partie d’un territoire communautaire de 68 000 habitants et de 40 communes.

Quelle y est la place de chacun ? Les impôts vont-ils augmenter ? Les lieux de proximité et les équipements seront-ils conservés ? Au terme de deux heures de réunion, le maire de Lamballe semble avoir réussi à convaincre l’assemblée d’Erquy du bien fondé de ce nouveau territoire.

Ce qu’on prend, ce qu’on laisse

La première compétence d’une intercommunalité est l’économie et l’aide à l’installation des entreprises. Certains équipements sportifs et de loisirs, la jeune et la petite enfance, l’aide aux personnes âgées ou dépendantes font également partie des compétences communautaires.

Les collèges et le port d’Erquy restent départementaux. « Toutes les zones industrielles deviennent communautaires : les Jeannettes à Erquy, Plurien, Trémeur… La collecte et le traitement des déchets ménagers seront harmonisés dans les cinq ans à venir ; l’eau et l’assainissement dans les trois ans. Les piscines deviennent communautaires, y compris la nouvelle piscine de Pléneuf. Dans les trois ans qui viennent, le transport en commun sera également étendu a tout le territoire, (jusqu’en 2020, le Distribus reste dans les limites de l’ancien territoire de Lamballe communauté ndlr). Le nouveau CIAS va être lancé en mars. Il compte 270 salariés. Nous allons engager, c’est désormais obligatoire, un plan climat énergie ».

Pas de hausse d’impôts

La fiscalité va t-elle augmenter pour les contribuables du nouveau territoire ? « Nous n’aurons pas besoin d’organiser des hausses d’impôts pendant le mandat. Nous étions tous (les cinq anciennes communautés de communes, ndlr) dans des conditions sereines. 12 millions d’euros d’investissement étaient déjà budgétisés avant le 1er janvier. Le budget sera voté comme chaque année en février ».

L’hégémonie lamballaise contestée

Il a été fait part des craintes de certains, concernant l’hégémonie de Lamballe, la ville-centre de Lamballe Terre & mer, en défaveur de communes de moindre taille. « C’est un débat dépassé, le meilleur ambassadeur de chaque commune reste le maire. D’ailleurs, toutes les couleurs politiques y sont représentées. Le premier lieu de vie, c’est la commune. En revanche, la taille de notre communauté de communes et ses 68 000 habitants nous permet de siéger au Conseil régional. Et de peser davantage entre les grandes métropoles que sont Rennes, Brest, voir Nantes ».

Garder les repères

La crainte de perdre des lieux de proximité avait suscité des inquiétudes au moment de la fusion des cinq anciens territoires.

« L’intercommunalité n’a rien enlevé aux communes. Nous avons conservé l’ensemble des lieux de proximité, aux endroits que les gens connaissaient déjà comme à Saint-Alban, Lamballe, Dolo ou Moncontour. Nous avons aussi créé un site communautaire à Sevignac, pour les habitants de l’ancienne communauté Bröons Duguesclin, puisque la ville de Broöns a préféré rejoindre Dinan. Les maires des communes reçoivent toutes les semaines les habitants dans chacun de ces bureaux communautaires. Il n’y a donc pas de bouleversement total, on garde les mêmes repères, ce sont les lieux de décisions qui ne sont plus forcément les mêmes. Il ne faut pas hésiter à interpeller nos élus. ».

Abandon du Penthièvre

Certains ont exprimé leur déception au sujet du choix du nom Lamballe Terre & mer. « Je regrette que le nom de Lamballe-Penthièvre communauté n’ait pas été retenu », fait remarquer quelqu’un dans la salle. « Le choix du nom revient aux conseillers municipaux sur le territoire. Ce sont eux qui l’ont choisi par leur vote, nous avons été les seuls à le faire dans les Côtes d’Armor ».

Au début du second semestre 2016, les conseillers de 40 communes avaient voté lors de deux tours en faveur de Lamballe Terre et Mer.

Frédéric Olanier (CLP)

22430 Erquy

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Bretagne

Un championnat de quads à Saint-Carreuc



Votre journal cette semaine

Lamballe - Mardi 28 mars 2017

Cotes
Mar
28 / 03
18°/3°
vent 0km/h humidité 69%
Mer19°-2°
Jeu18°-2°
Ven18°-3°
Sam13°-6°

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Votre opinion

Lamballe est-elle devenue Chicago?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne